Sortir à Paris : on a testé le « paint bar », le cours de peinture... un cocktail à la main !

By leparisien-actualites
2018.11.09. 17:10
1
(Vote: 0)

Tout le monde le sait : on a deux mains gauches et on est incapable de dessiner autre chose que la tête à Toto. Au collège, on était nul en arts plastiques. Alors quand on entend parler d’un atelier...



leparisien-actualites - Sortir à Paris : on a testé le « paint bar », le cours de peinture... un cocktail à la main !
Nouvelles Connexes
Older News
Doit-on laisser la gaine dans le tiroir de mamie ? Annelise a testé cette culotte du diable pour voir comment ça fait. Un défi pour maîtriser le mou qui est en elle.Cet article J’ai testé pour vous porter une gaine pendant 24h est apparu en premier sur madmoiZelle.com.
On a testé la recette simple et ultra rapide des "energy balls" 
PARIS | De l'envoi de textos pour déclencher des bombes aux terminaux ultra-puissants tenant dans le creux de la main, les téléphones intelligents ont été utilisés par les terroristes du monde entier, les rendant plus efficaces, mais aussi plus vulnérables. À chaque étape de leur évolution technologique, au cours des
Washington place un fils du dirigeant du Hezbollah sur sa liste noire des "terroristes" Les smartphones, outils et talons d'Achille des terroristes ‘S’offrir une Ferrari après 20 ans de prison pour actes terroristes ?!’ 
Au terme d'une rencontre rapidement prise en main, le Paris Saint-Germain s'impose logiquement devant l'AS Monaco (4-0) ce dimanche au Stade Lou...
Monaco : Dugarry dézingue les jeunes La Bourse de Paris pique du nez, faute d’un horizon moins incertain La Bourse de Paris termine en baisse de 0,93% à 5.059,09 points 
Au terme d'une première période rapidement prise en main par le Paris Saint-Germain, Monaco peut regretter son manque d'efficacité (0-2) c...
Monaco : Dugarry dézingue les jeunes Monaco-PSG, une parodie de match Paris s'ennuie, Monaco sombre... comme la Ligue 1 ? 
L’artiste plasticienne, d’origine portugaise, Paula Rego, seule femme d’une école de Londres longtemps dominée par les hommes, expose pour la première fois dans un musée à Paris, à l’Orangerie.

Create Account



Log In Your Account